La campagne

En Belgique, à travail égal, on compte encore environ 20 % de différence salariale entre femmes et hommes. Près de 90 % des temps partiels sont pris par les femmes ce qui induit une diminution du salaire poche et des pensions. Dans la sphère privée, 25 % des femmes ont subi des violences sexuelles de la part de leur (ex)partenaire. Par ailleurs, la grande majorité des tâches ménagères est toujours effectuée par les femmes.

Ces quelques constats nous indiquent que l’égalité entre hommes et femmes n’est toujours pas réelle aujourd’hui.

Pour parvenir à l’égalité, au-delà de la responsabilité des pouvoirs publics, de l’action des mouvements et associations de femmes, l’engagement de chacun est indispensable, en ce compris celui des hommes.

 

Messieurs, nous avons l'étoffe de véritables "Supporters de l'égalité hommes-femmes" si nous considérons, notamment, que :

  • pour le même travail, hommes et femmes doivent recevoir le même salaire ;
  • le sexisme et les violences faites aux femmes doivent être combattus ;
  • les femmes doivent avoir accès aux mêmes opportunités professionnelles que les hommes ;
  • les femmes doivent être les seules à pouvoir prendre des décisions qui concernent leurs corps.

Alors, engageons-nous davantage au quotidien, montons sur le terrain et laissons les hésitations sur le banc.

Inégalités hommes-femmes:les origines

Les inégalités hommes-femmes sont le fruit d’un système sociétal qui privilégie les hommes par rapport aux femmes. Ce système est alimenté de stéréotypes sexistes.

« Un stéréotype sexiste, c’est attribuer à une personne des caractéristiques en fonction de son sexe. Par exemple : "les femmes sont faites pour s’occuper du ménage", "les hommes sont faits pour ramener l’argent à la maison" ou encore "les filles sont romantiques et émotives", "les mecs musclés n’ont rien dans le cerveau". Beaucoup de personnes, filles ou garçons, peuvent le croire. Mais c’est bien de cela dont il est question: il s’agit d’une croyance, pas nécessairement d’une vérité. Une croyance qui, le plus souvent, a tendance à enfermer l’autre sexe dans des schémas limités, souvent négatifs, parfois dégradants…" et qui peut avoir un réel impact sur leur quotidien. »

Source : www.egalite.cfwb.be

Les supporters de l'égalité hommes-femmes.Découvrez-les en images et rejoignez le club !

  • Highlights
  • Sporting de Charleroi
  • Royal Excel Mouscron
  • Standard de Liège

Comment devenir supportersde l'égalité hommes-femmesau quotidien ?

Malgré les progrès engendrés, les inégalités entre femmes et hommes persistent toujours aujourd’hui. Pour tacler ce phénomène, en tant qu’hommes, nous pouvons agir quotidiennement et contribuer à la victoire de l’égalité. Afin que tout le monde sorte vainqueur de cette partie, des pistes d’actions concrètes peuvent nous aider. En voici quelques exemples :

Testons nos connaissancessur l'égalité hommes-femmes

Ces quelques questions pourront nous aider à y voir plus clair sur le sujet ou nous informer sur quelques inégalités persistantes.

Quizz

Ils sont déjàsupporters de l'égalité hommes-femmes

  • B
    Barack Obama - Ambassadeurs de l'égalité entre les hommes et les femmes

    Barack Obama44e Président des États-Unis

  • M
    Mark Ruffalo - Ambassadeurs de l'égalité entre les hommes et les femmes

    Mark RuffaloActeur

  • D
    Denis Mukwege - Ambassadeurs de l'égalité entre les hommes et les femmes

    Denis MukwegeGynécologue congolais

  • D
    Daniel Craig - Ambassadeurs de l'égalité entre les hommes et les femmes

    Daniel CraigActeur

  • P
    Patrick Jean - Ambassadeurs de l'égalité entre les hommes et les femmes

    Patrick JeanAuteur, réalisateur

  • J
    Justin Timberlake - Ambassadeurs de l'égalité entre les hommes et les femmes

    Justin TimberlakeArtiste

  • J
    Jean-Christophe Schwaab - Ambassadeurs de l'égalité entre les hommes et les femmes

    Jean Christophe SchwaabAncien parlementaire suisse

  • R
    Ryan Gosling - Ambassadeurs de l'égalité entre les hommes et les femmes

    Ryan GoslingActeur

  • W
    Willy Peers - Ambassadeurs de l'égalité entre les hommes et les femmes

    Willy PeersMédecin gynécologue

  • D
    Gregory Pincus - Ambassadeurs de l'égalité entre les hommes et les femmes

    Docteur Gregory PincusInventeur de la pilule contraceptive

  • « La société doit changer, pour cesser de féliciter un homme qui change une couche, de stigmatiser les pères au foyer et les mères au travail. »

    « Les femmes sont des leaders dans tous les secteurs [...] du sport à l'aérospatiale, d'Hollywood à la Cour suprême. »

  • « Je suis un homme, je pourrais dire que cela ne me regarde absolument pas. Sauf que j'ai deux filles et que ma mère a été obligée de se faire avorter illégalement dans un état où l'avortement était interdit lorsqu'elle était jeune. Ça lui a coûté 600 dollars. »

  • Surnommé « l’homme qui répare les femmes », Denis Mukwege vient en aide aux femmes victimes de mutilations génitales et de viol, devenu arme de guerres au Congo. Malgré les tentatives d’assassinat, il continue son combat pour rendre une intégrité physique et psychique à toute femme et dénoncer l’impunité des auteurs.

  • Il n’a pas hésité à se glisser dans la peau d’une femme pour le court métrage d’une campagne du mouvement "We Are Equals" qui dénonçait les inégalités hommes-femmes.

    « Les femmes font les deux tiers du travail accompli dans le monde entier, mais ne gagnent que 10% du revenu total et ne possèdent que 1% de la propriété... Alors, sommes-nous égaux ? Nous ne devons jamais cesser de nous poser cette question, tant que la réponse ne sera pas OUI. »

  • Fort de convictions et d’engagements, il consacre une grande partie de son travail à l’égalité entre hommes et femmes et à l’engagement des hommes dans ce combat. Il a été porte-parole de Zéromacho (mouvement international d’hommes pour l’égalité) pendant plusieurs années.

  • En 2011, le chanteur a pris part à la campagne "Real Men Don't Buy Girls" (Les vrais hommes n’achètent pas les filles) pour lutter contre l’exploitation sexuelle et le trafic d’enfants. 

  • Après six ans en tant que conseiller national suisse, il a renoncé à son mandat pour s’occuper de son fils malade et permettre à sa femme de continuer à travailler.

  • « J'ai grandi avec des femmes donc je me suis toujours rendu compte du fait qu'elles étaient considérées comme des objets. »

  • Médecin gynécologue belge mort en 1984, Willy Peers a marqué le progrès de l’égalité hommes-femmes en s’engageant pour permettre aux femmes de disposer de leur corps librement. Il s’est mobilisé sur le thème de l'accouchement sans douleur, il a aussi lutté pour permettre aux femmes d'avoir accès à la contraception en Belgique mais surtout, il s’est battu pour le droit à l’avortement. Il sera d’ailleurs mis en détention et inculpé pour avoir pratiqué des avortements de manière illégale. La campagne nationale pour sa libération servira de moteur au mouvement qui débouchera sur la dépénalisation partielle de l'avortement en Belgique, en 1990.

  • La pilule sera autorisée comme moyen contraceptif aux États-Unis en 1960, en France en 1967, en Belgique en 1973.